Conseils pratiques des membres de la communauté pour commencer votre jardin

Pouvoir planter vos fleurs préférées, cueillir des herbes fraîches pour un délicieux dîner ou simplement profiter du grand air sont autant d'activités qui sont possibles quand vous jardinez en fauteuil roulant.

La première étape consiste à comprendre vos capacités, vos limites personnelles et la structure physique de votre jardin.

« Comprenez où se trouvent les limites de votre portée », explique Gene Rothert, HTR, du service de thérapie par l’horticulture, du jardin botanique de Chicago. « Vous ne voulez pas d'obstacles qui puissent vous empêcher d'évoluer dans le jardin. Adaptez votre jardin à vos besoins individuels. Essayer d'aller au-delà de ce que vous pouvez faire peut diminuer la productivité, empêcher les progrès et gâcher le plaisir. »

« Créez votre jardin sur votre terrasse ou votre patio », explique Rothert, qui vit avec une paralysie depuis 1977. « Utilisez le moins d’énergie possible pour arriver au jardin, préservez cette énergie pour le jardinage. »

Francesco Clark, jardinier passionné, président du jardin botanique Clark, souligne l’importance de l’accessibilité. « Habituellement, les allées sont soit trop étroites, soit revêtues d'une surface inégale comme la brique, ce qui ne permet pas à mes roues d’aller là où je veux aller », explique Clark qui vit avec une lésion à la moelle épinière après un accident de natation en 2002. « Il n’y a jamais assez de place pour faire demi-tour ou reculer. »

Il est important de concevoir un jardin avec suffisamment d'espace pour que vous puissiez librement y évoluer. Une zone pavée permet la traction. Prévoyez un sol ferme en béton ou en pavés, par exemple, afin que vous puissiez rouler plus confortablement.

Les options idéales pour les jardiniers assis sont les jardins à parois verticales ou les jardins de table, ainsi que de grands pots ou des pots sur chariots pour faciliter le mouvement et le placement. En cas d’utilisation de pots, Rothert conseille un diamètre d’au moins 24 pouces pour empêcher que la terre ne se dessèche.

Bacs surélevés et paniers suspendus

Les bacs surélevés sont fortement recommandés pour tous ceux qui jardinent à partir d’un fauteuil roulant. Ils doivent également être étroits pour offrir un accès pratique à l’ensemble du jardin.

« Un bac surélevé à la bonne hauteur est idéal », explique Shane Smith du jardin botanique de Cheyenne dans le Wyoming. « Cela permet de s'approcher du bac directement sans avoir à se pencher. »

Les paniers suspendus sont également pratiques. Les jardiniers peuvent ainsi soulever ou abaisser un panier en faisant un minimum d'efforts pour l'atteindre grâce à une poulie reliée au panier. Par ailleurs, un panier relié à une poulie permet des installations à différentes hauteurs.

Outils et aides

Généralement, les outils à long manche sont mieux adaptés lorsque l'on a une mobilité des mains et des bras limitée. Rendez-les encore plus faciles à utiliser en ajoutant une poignée sans effort au manche. « Quelque chose d’aussi simple que d’enrouler de la mousse et du ruban adhésif autour du manche peut aider à bien le saisir », explique Smith. « Attacher des sangles Velcro autour de votre bras peut également ajouter de la stabilité. »

Ajouter un soutien pour vos bras et vos mains permet de transférer la force au niveau des outils et de demander moins d'efforts au niveau du corps. Gene Rothert est persuadé que « la main est l’élément le plus important de tous les outils. » Il suggère de garder les mains près du corps au lieu d’étendre les bras. L’utilisation d’outils à long manche permet justement de le faire.

Rendre un jardin « personnalisé » aide à répondre à vos besoins spécifiques. « Plus vous vous adaptez à votre jardin », explique Rothert, « moins vous avez besoin d’outils. » Une autre façon de rendre son jardin le mieux adapté à vos besoins est d’utiliser un terreau plus doux et léger. Il permet de creuser et de planter sans avoir à utiliser autant de force.

Katrina Nicke, de l’émission de radio de Walte Nicke sur le jardinage, recommande des outils spécialisés pour les jardiniers en fauteuil roulant. Le tuyau d’arrosage à gâchette et le tuyau d’arrosage « eau & brume » conviennent à l’arrosage des plantes où qu’elles soient placées. Ils se fixent à l’extrémité de votre tuyau et permettent d’atteindre les plantes plus facilement. L’interrupteur marche/arrêt est contrôlé par une vanne d’arrêt à levier de pouce qui peut facilement être poussée même avec une mobilité limitée des doigts et des mains. Un tuyau auto-enroulé est également utile et facile à utiliser.

Francesco Clark recommande même d’abandonner complètement le tuyau s’il est trop difficile à utiliser. « Les arroseurs automatiques sont plus faciles, mais ils sont coûteux », explique Clark. « Assurez-vous que les commandes soient facilement accessibles et les boutons faciles à enclencher ».

Voici d’autres outils utiles :

  • « La rallonge facile et la pince facile » sont utilisés pour ramasser des outils hors de portée. La « rallonge facile » est également robuste et peut ramasser n’importe quoi, que ce soit quelque chose d’aussi petit qu’une pièce de monnaie à quelque chose d’aussi lourd qu’une brique de cinq livres.
  • Le sécateur-cueilleur est particulièrement utile pour les jardiniers en fauteuil roulant. Il permet de couper et de saisir la tige d'une fleur, ce qui permet de l'amener plus près ou de la déplacer à un autre endroit.
  • Les outils de jardinage faciles à saisir Easi-Grip de PETA sont spécialement conçus pour éviter de stresser la main et le poignet et pour éventuellement faire appel à la force de l’avant-bras. Les manches s’étendent verticalement à un angle de 90 degrés afin que la main soit à un angle naturel, évitant toute effort supplémentaire.

Gardez quelques outils dans diverses parties du jardin peut faire gagner du temps et économiser de l’énergie. Utilisez des leviers (au lieu de poignées rondes) sur les loquets de portail, les portes et les robinets et vous aurez plus de plaisir à jardiner.

Le jardinage comme thérapie

Pour Gene Rothert, le jardinage est une forme de gestion du stress. Après avoir travaillé au Jardin botanique de Chicago toute la journée, il rentre chez lui et travaille dans son propre jardin pour se détendre. « C’est extrêmement apaisant », dit Rothert. « Les gens apprécient le jardinage parce que c'est une activité intuitivement saine. »

« Jardiner est censé être agréable, relaxant, c'est un moyen de s'évader », explique Francesco Clark. Jardiner avec ardeur est une merveilleuse occupation. Prenez le temps de savourer la beauté de votre jardin et de ce que vous y créez.

Téléchargez le Guide des ressources pour la paralysie de la Fondation Reeve
Nous sommes là pour vous aider

Notre équipe de spécialistes de l'information est en mesure de répondre aux demandes et de fournir des informations dans plus de 170 langues.

Veuillez appeler le 800-539-7309

(Pour les appels internationaux, veuillez appelez le 973-467-8270)

Du lundi au vendredi de 09 h à 17 h ET ou envoyez votre question.